lundi 24 avril 2017

Notre Weekend de Pâques en Italie

Alors que tous les enfants étaient occupés à chasser les œufs le weekend dernier, nous, nous avons plutôt chassé le parmesan et les pâtes !
 
On a décidé de profiter du long weekend de Pâques, pour rendre une visite à mon oncle et ma tante qui vivent en Italie. 
 
Malgré le trajet qui c'est légèrement transformé en cauchemar, en suisse au niveau du tunnel du Gothard, nous n'en gardons que les bons souvenirs : soleil, glace, Ferrari ! 
 
Une fois arrivé à destination, nous avons été reçu comme des rois par mon oncle et ma tante. On a démarré notre séjour avec un bon café napolitain préparé par mon oncle. Puis une visite de Modena, la ville où ils résident, avec un passage obligé chez le glacier. Nono était ravi et nous aussi faut bien l'avouer. Les glaces sont de vrai régale.
 
Les italiens et leurs tours pas droite haha !
 



La Cathédrale de Modena


 
J'adore prendre Nono en photo devant de vieilles portes pleines de charmes.
 

Et la miss avait décidé d'afficher ses couleurs ! Vive les bretzels !

 
 
La Mairie de Modena.


 
 Voir mon oncle jouer avec ma fille, c'est me revoir moi au même âge.
 
 
 

Petit arrêt dans une minuscule boutique de café !
Assez étonnant que Ludo est réussi à dormir après tout ca !


L'Italie est belle ! Quel patrimoine architectural !
Les bâtiments sont plus beaux les uns que les autres !


 

Le lendemain matin nous sommes allés tous les trois visiter le musée Ferrari de Modena. Puis passage obligé au magasin pour les emplettes : cafetière italienne, limoncello et pâtes. L'après midi nous avons visité Bologne, après un petit passage par le marché.
  
 
 
On retrouve bien la fibre artistique de Nono là !



Très enrichissante comme partie du musée, avec plusieurs vidéo 3D expliquant comment fonctionne les différents moteurs.


 
 
Puis Bologne :
 
Petit coin caché dans Bologne. Et derrière cette petite fenêtre...
 
 
... il y à ça : une vue sublime sur le canal !
 
 
 

Cathédrale de Bologne


Quand mon oncle dit à Nono : On prend une photo ? Bah, Nono prend une photo oui ! Haha !


J'aurai pu m'en passer mais ca me fait trop rire : encore une tour par droite !
Celle ci était même sensé être en colimaçon, puis finalement l'archi c'est rendu compte qu'elle était carrément pas droite à la base et à donc laissé tomber le projet !

 
Dimanche matin, nous étions au musée Ferrari mais celui de Maranello. Les deux musées sont complémentaires. Les deux sont très chouettes à voir. Avec un côté très lucratif avec un film projeté sur grand écran et typé véhicule de route pour celui de Modena et plutôt typé sport automobile avec tous un tas d'accessoires pour Maranello. La majorité des photos ont été faite par Nono qui s'est régalé. Bon ok, les voitures ca a quand même tendance à l'ennuyer très rapidement ! Elle était donc en mission : Photo pour le blog, histoire de l'occuper un peu.
 

J'ai quand même réquisitionné l'appareil histoire d'avoir un minimum de photo exploitable.


 
L'après midi était pour Nono avec un tour chez le glacier et dans un parc de jeu à Modena. Un peu de repos ne faisait pas de mal.
 
 
Et dans ce parc, il y avait donc ce qu'ils appellent des "poules françaises" qui dorment dans les arbres !
 

 
Lundi matin, avant notre départ, petit tour obligé au marché de Modena pour s'approvisionner en mortadelle, saucisson et parmesan !
 
Dans les bouchons du retour.
 
 
 
L'avantage avec des guides comme mon oncle et ma tante, c'est vraiment d'accéder directement au meilleur de Modena, au plus beau avec ce programme spécialement conçu par leurs soins, et avec les explications historiques qui vont avec !
 
Franchement c'était top. Nono a été gâté autant que nous. On a profité à fond de ce (trop court) séjour en leurs compagnie !
 

jeudi 6 avril 2017

L'achat de notre Combi : Check !

Lorsque nous avons eu confirmation que la saxo était cherché par son nouveau propriétaire, Ludo a commencé à éplucher plus sérieusement les annonces de Combi. Ca faisait déjà un moment qu'il regardait ce qu'il y avait sur le marché mais de loin.
Des ses premières recherches, il avait découvert des entreprises spécialisées dans l'importation de combi brésilien.
 
En effet, les Combi européens se font rare et se vendent à des prix d'or. Il existe donc la possibilité de faire venir des Combi du Brésil, pays à avoir produit les derniers Combi. Des entreprises se spécialise donc dans l'importation de ses Combi brésiliens. Ce qui nous épargne les contraintes administratives qu'engendre l'importation. 
 
Ludo a contacté un importateur Français, et un Belge. 
Le contact Français, nous a simplement répondu que nous n'avions pas assez de budget.
On s'est donc tourné vers l'importateur Belge Kombi Brazil. Sur le coup, j'étais plus réticente et méfiante. Le fait qu'il soit en Belgique, le fait également d'acheter un véhicule sans le voir, bref j'étais pas très enthousiaste sur le principe.
Mais il nous envoie une liste longue comme le bras de Combi encore au Brésil ou déjà en Belgique. Ludo commence par regarder les annonces des Combi déjà en Belgique. Mais aucun n'attire l'attention de Ludo.

http://kombibrazil.com/options

Et puis le mercredi avant le départ de la Saxo, Ludo repère une annonce sur Le Bon Coin. Un Combi T1 européen est à vendre dans l'Ain. Soit à 3h30 de chez nous. On envisage donc d'aller le voir très rapidement. Et puis finalement, au vue de l'état sur les photos, du prix demandé, Ludo préférait revenir sur l'idée de l'importateur Belge.
 
Finalement le soir du départ de la Saxo, plutôt que de noyer notre chagrin dans l'alcool, on a préféré passer notre soirée à la recherche DU Combi ! 
Ludo avait fait une liste de plus de 15 Combi dans nos tarifs. Il me montre l'ensemble des photos, et nous éliminons pas mal de candidats. 
Plus que 6 annoncés en liste. C'est vraiment difficile de choisir. De définir les critères de sélection indispensable. 
 
Je fini par établir un tableau. État de la carrosserie, du soubassement, le type de feu, type de rétroviseur, si l'emplacement radio est coupée ou non, les "plus" et les "moins" de chacun. 
Ca nous permet de voir l'ensemble du potentiel de chacun. En éliminer encore. 

 
N'en reste plus que 2. Ludo demande des photos supplémentaires de chacun. Mais enfaite, seul un nous attire vraiment. 
 
Ludo soumet à son papa. Et son papa remarque sur l'une des photos du second un défaut au niveau des portes.
Notre choix se confirme donc.





Etant toujours un peu réticente, je fais une vérification sur l'existence de la société. Et le papa du Ludo me rassure également.
 
Allez on prend le risque.
 
On l'achète !
 
Ne reste plus qu'à attendre 5 ou 6 semaines avant de pouvoir aller le chercher en Belgique !
 

samedi 1 avril 2017

Bye Bye la Saxo !

Le premier pas dans notre projet d'acheter un combi T1, est la vente de notre voiture de rallye, notre saxo. 
 
Ca reste une étape compliquée d'un point de vue sentimental, parce que cette saxo fait vraiment partie de notre histoire. Elle aura été notre premier projet de couple.
 
Mais nous savons également qu'il nous est impossible de réunir le budget nécessaire pour notre nouveau projet sans passer par la. 
 
Donc j'essaie de ne voir que le positif, et de ne pas perdre de vue que ce n'est qu'une voiture !
 
 
 
Et alors que Ludo s'impatientait de ne pas avoir de contact pour la saxo, voilà que nous avions deux personnes intéressées. 
 
La première habitant loin d'ici, mais ne trouvant pas de moyen pour venir voir la voiture et repartir avec si besoin.
La seconde étant dans le grand Est, mais n'ayant pas le budget demandé pour la saxo. 
 
Et puis un soir, c'est la seconde personne qui a repris contact avec Ludo. Il avait réuni le budget, et près à la chercher rapidement. 
 
Ludo a enfin pu commencer à me montrer des annonces de combi sérieusement. Au rythme de 6 annonces par jour en moyenne Haha !
 
C'est ainsi qu'en ce moment même, notre gentille Saxo quitte la cours de notre maison, pour de nouvelles aventures.
 
 
Nous touchons donc notre nouveau projet du bout des doigts. Et même si l'on doit se séparer d'une partie de notre histoire à 2, je n'oublie pas que notre combi fera la suite de notre histoire à 3 !

mercredi 29 mars 2017

Notre weekend à Hanovre

Ludo a fêté ses 30 ans début février. Ses parents ont souhaité lui offrir un weekend surprise. La seule date de disponible pour nos trois agendas de ministre, le notre, le leur et celui de sa sœur, tombait le weekend du 11 et 12 mars.
Autant dire que c'était mission impossible que de garder la surprise jusque là. Apres quelques semaines d'interrogatoire sous la torture, il découvre notre destination : Hanovre le berceau de Volkswagen ! De quoi préparer encore une fois notre futur projet.
 
C'est donc en minibus que nous avons pris la route tôt, samedi 11 mars, jour de mon anniversaire. J'étais malade, et aphone ! La total classe pour partir en weekend. Heureusement je n'ai pas contaminé tout le monde dans le minibus à force de tousser à en cracher mes poumons. Et je vous passe les détails !
Les enfants, eux, ont été sages tout le trajet.
 


Après une petite pause à midi pour casser la croute, c'est en début d'après midi nous sommes arrivés devant le musée Volkswagen. C'était partie pour la visite.


Mais nous n'étions pas encore dans la salle d'exposition, que nous étions attiré par une machine un peu surprenante.
Le temps que l'on comprenne tout...


Nono a déjà attrapé son dû.


Et son cousin qui l'imite à la perfection, on ne le leurre pas ce petit !


Et voilà le résultat ! Une pièce de 5 cts pressé à l'image du combi, ou coccinelle.

 
 

Puis nous commençons la visite par des coccinelles.  
 

En osier, en bois, recouverte de timbre ou en fer forgé, tout y est pour la coccinelle.


Puis les combi, d'abord le T2, avec Petithomme qui fait comme son papa ou son parrain.

 
Un combi T3 bizarroïde.


Un T2 coupé en deux !


Et enfin notre Saint Graal : Combi T1 Samba grand luxe !





Il y avais également d'autre véhicule en tout genre. J'avoue que je ne me suis pas vraiment intéressé au reste de l'expo. J'ai préféré observer Nono et son Petithomme de cousin ! Ils couraient partout ! C'était assez drôle, d'essayer de "crier" "Nono viens, reste près de nous", mais qu'elle ne m'entend pas tout simplement. Ou bien qu'elle me réponde en chuchotant !
 





 

 
Apres être passé par la boutique souvenir, nous sommes allés découvrir l'hôtel.

Sur la route nous sommes passé à côté ou plutôt nous avons longé l'usine qui s'étend à ne plus finir. C'est interminable ! Tout à droite de la photo dessous, on distingue une cheminé, c'était le début de l'usine, et là grande tour à gauche avec le logo Volkswagen, et bien c'était loin d'être l'autre bout de l'usine !


Et nous avons découvert un très jolie hôtel. On a bu un verre et puis chacun est allé se reposer dans sa chambre. Personnellement j'étais épuisé..
Une bonne douche m'a fait du bien. Mais au moment du repas, j'étais toujours autant lessivé. Je suis donc allé me coucher avant la fin du repas, avec Nono à 21h. La loose quand même, le jour de son anniversaire.
Ludo, son papa et notre Beau-frère ont quand à eux profité du restaurant, en dégustant du bœuf maturé en cave. Apparemment une expérience culinaire particulière et délicieuse.


Le lendemain matin, alors que tout le monde était déjà sur le pied de guerre, nous nous étions encore au plumard, Nono qui regardait les dessins animés allemand !
On se décide à se lever et être à l'heure pour le petit déjeuner. Ce dernier des plus copieux ! Un vrai régale !!!

Et puis nous avons repris la route en milieu de matinée. Après une pause pour le repas de midi, c'est en fin d'après-midi que nous sommes rentré à la maison.
 

Je crois que ce qui m'a plu le plus aura été de voyager tous ensemble. Cette cohabitation si agréable, notre bonne entente, notre bonne humeur.

C'était un doux weekend en famille.