vendredi 29 juillet 2016

Retour sur ce si Jolie Jour

Une fois l'étape Mairie déjà derrière nous, c'est donc chez ma Belle-Maman toute neuve que nous nous rendons pour le repas de midi.
 
J'ai vraiment essayé de garder ces moments, de les savourer, d'en profiter.
 
Là encore, me retrouver à table si bien entouré... Je regarde du coin de l'œil mon papa avec le papa de Ludo, et le Maire. On se charrie, on rigole et on mange. Et toujours ses sourires qui me rendent heureuse...
 
Mon téléphone m'avait déjà été confisqué par ma Témoin, et je n'avais donc plus l'heure. Ca, ca à vraiment été perturbant. De ne pas se situer précisément dans la journée ou dans l'heure. Mais c'était un mal pour un bien. Pas de notion du temps, permet de profiter un peu plus. Et de ne pas avoir mon téléphone, de me concentrer sur la journée. Sinon je me connais, j'aurai geeker quand même un peu. Et pour ca, ma témoin me connais assez bien. Mais revenons en au sujet principal.
 
Je n'avais pas l'heure, et rendez-vous à 13 h chez la coiffeuse. J'avais donc missionné ma Témoin pour surveiller l'heure histoire de ne pas être en retard !! Et bien entendu prise par la convivialité du moment, il s'en est fallu de peu pour qu'on soit en retard Haha !!! 
 
On s'est donc séparé, Ludo restant chez ses parents, et moi me rendant chez la coiffeuse.
Une fois bien coiffé, on est retourné à la maison. Est-il nécessaire de reparler du passage furtif chez les parents de Ludo en rentrant du coiffeur ? Et est-il nécessaire de reparler des clés de la maison oubliez chez les parents à Ludo ? Les aléa d'un mariage - il faut savoir relativiser ! Et puis nous n'étions pas en retard donc ce n'était pas grave.
 
Une fois de retour à la maison, c'est avec ma témoin que j'ai passé ma robe. Ce moment avec elle...
 
J'ai fini de me préparer, pendant que mes demoiselles d'honneur venait à la maison récupérer leurs accessoires de fête.
 
Et là, tout c'est accéléré.
 
Le papa de Ludo, et mon papa sont venu me chercher avec la voiture ancienne du papa de Ludo. Direction la chapelle.
 
 
Une jolie surprise m'attendait juste là.. La présence d'un ami si cher. Il m'avait dit ne pas pouvoir être présent, et j'en ai versé des larmes de tristesse. J'aurai également versé des larmes de joie, de le voir. De savoir qu'il était présent. Que ses yeux était posé sur moi. Lui qui sait me dire d'un seul regard toute ces choses qu'on a besoin d'entendre... Et enfin rencontrer sa chérie et sa fille ! Juste un bisous, bien trop peu...
 
Au bras de mon papa, a attendre devant la chapelle que la cérémonie commence. Mon cœur s'accélère lui aussi.
Et découvrir la chapelle pleine de gens que l'on aime. Tous ses regards tourné vers nous. Des visages resteront dans ma mémoire. Et puis découvrir Ludo dans son beau costume. Qu'il est beau mon mari..
 
 
La cérémonie religieuse suit son cours. Suivi du baptême de Nono. Jusqu'au bout, avec Ludo nous pensions que Nono ferait de la résistance. Et finalement, la miss était tellement fatigué qu'elle s'est laisser porter telle une poupée de chiffon.
 


 
La cérémonie prend fin. La Sortie de la chapelle à son bras s'est faite sous une jolie haie d'honneur faite de casque de rallye. Pour découvrir là encore tous ces visages, tous ces sourires.
 
Et la saxo, que Ludo avait préparer pour m'en faire la surprise. Moi qui tenait tant à ce que cette voiture soit là... Elle était là ! Cette voiture aura vraiment partagé les plus grands moment de notre vie : notre réconciliation, puis la passion du rallye, la présence de Nono au creux de mon ventre, la demande en mariage et le mariage !
 

 
Profiter de ces instants uniques et précieux...
 
 
Avant de pouvoir aller trinquer tous ensemble !

lundi 25 juillet 2016

Existe t'il un weeding blouse ?

Au moment où j'écris ce billet nous sommes exactement à J-11. Et il semblerait que je souffre d'un weeding blouse.
 
Mais qu'est ce que le weeding blouse ?
(Attention tout ce que vous lirez après cet aparté n'est absolument pas d'une source fiable huhu)
 
Le weeding blouse est un état psychologique. C'est une dépression chronique, aiguë et non justifié qui pousse la future mariée ou le futur marié (je suis persuadé que cela ne touche pas que les femmes), à de grande crise de sanglot ou de nerfs.
 
Une grande remise en cause s'effectue alors :
Mais pourquoi je me suis lancé la dedans ? Tout ça pourquoi ? N'étions nous pas heureux même sans être marié ? Était ce vraiment nécessaire ? Tout cet argent ? Tout ce temps?  Juste pour une journée non mais franchement.. allez viens on annule tout, on s'en fou !
 
Alors si les futurs époux - comme nous - sont un peu foufou. Ils s'arrangent pour effectuer d'autre changement dans leurs vies. Par exemple un changement d'emploi. Bah oui, quoi de plus drôle que de changer de travail 12 jours avant un mariage ?

Surtout si le changement en question te réserve de sublime surprise. Comme par exemple deux trois déplacements... Heum 3 jours avant le mariage ça c'est cool ça aide bien la future mariée à se détendre avant le grand jour. Et puis juste juste après le mariage, histoire que les jeunes mariés puisse bien profiter de la retombé d'ambiance après le mariage.
 
La petite touche de piment sera sûrement votre enfant qui bien entendu se delectera du stress des futurs mariés pour en faire son chou gras. Un enfant stressé et sur - excité c'est toujours chouette pour les préparatifs de dernière minute.
 
Bref vous l'aurez compris à 11 jours de notre mariage j'avais juste envie de tout foutre en l'air. Un mal pour un bien ce changement de travail oui, mais je ne m'attendais ni à ces déplacements, ni au tsunami de sentiments qui allait m'envahir et dont j'aurai du mal à expliquer.
 
Mais normalement je me suis accroché et on y sera arrivé. Enfin à l'heure où ce billet sera publié je souffrirai sûrement d'un wedding post partum.
 
Je serai roulé en boule dans mon lit à sangloter que mon mari tout neuf est loin de moi..

samedi 23 juillet 2016

Retour à la réalité

Waouw... Difficile de revenir... reprendre le train en marche. Ce blog si chouchouté à pris l'eau avec les intempéries de juin... Mais je suis de retour..
 
Ce dur retour à la réalité. Voilà déjà une semaine que j'ai changé de nom. Une semaine que ce sublime jour s'est déroulé. Tout était si parfait !
 
J'ai envie d'en garder les moindres secondes en souvenir. Tout est passé si vite...
 
Les nuits précédents ce 16 juillet, étaient très chaotique. Je m'endormais facilement mais me réveillait vers 1h30 pour me rendormir vers 4h/5h...
 
Mais la journée à démarré sur les chapeaux de roue (cette expression existe t'elle encore ?). Moi avec un séance esthéticienne pour un ravalement de façade en règle. Ludo chez le coiffeur. Moi qui pensait que ca serait une action inutile avec la moquette à Lulu, finalement j'ai été surprise. Il est si beau avec une VRAI coupe de cheveux (ciao la tondeuse !!! A jamais !!!).
 
10h, Gaëlle notre photographe, nous rejoint à la maison. En route pour la Mairie.
 
 

Il n'avait pas l'air sereins le Lulu.


 
 
Nous arrivons sur la place de la Mairie. Les appareils photo se mettent déjà à capturer ces instants. Nous attendons les retardataires (Coucou Marie hihi), et félicitons le témoins à Ludo qui pour UNE fois ne l'étais pas (en retard) !
 
 
 
Quel plaisir de ce sentir entouré de presque tous ces sourires tourné vers nous. Vers notre famille.
 
Monsieur le Maire (que nous côtoyons souvent vu que la Maman de Ludovic travail avec lui), démarre son discours. A la fois solennelle, vrai et entier, se discours eut également l'effet de nous soutirer des rires étouffés entre Ludo, sa sœur, ma témoin et moi...
 
Nous voilà, unis par ces liens sacrées du mariage.
Nous voilà, Marie et Femme.
Me voilà avec un nom de famille tout neuf.
Me voilà, épouse. J'ai un mari... Ouai on verra ca plus tard hein ! haha !!
 

 
Monsieur le Maire nous invite à trinquer (premier verre d'une longue série dit donc ! Faut avoir le foie solide quand tu te maries). On partage un moment en comité restreint et ca fait du bien. J'en profite pour regarder autour de moi. Je vois mes amies ensemble, qui rigole un verre à la main et du kougloupf plein la bouche. Je vois également mon Papa, il est là, près de moi. Il a l'air en forme et sa me rend heureuse. Je vois Gaëlle, qui prend en photo Nono et le PetitHomme. Je profite de l'instant...
 
Puis nous sortons de la Mairie pour quelques photos. Avant de nous rendre chez ma Belle-Maman toute neuve pour le repas de midi. Nous avons même la chance de rencontrer la Nounou de Nono. La miss est ravis.
 
 
 
Photo du Papa à Lulu.

vendredi 1 juillet 2016

J-15 : Notre Joli Jour

Le mois de juin aura été un mois complètement vide sur le plan blogueresque. Mais alors sur le plan "opération mariage", je peux vous dire que j'ai été au taquet.
 
A 15 jours de notre Joli Jour :
 
- la déco est prête. J'espère que ca sera jolie. Oui parce que si c'est moche bah... je pleurs ! Alors on a fait des tests sur notre table de salle à manger. Mais ca ne rends pas forcement comme dans la salle du mariage. Alors on verra...
 
- tous les prestataires sont prêts. Photographe, traiteur, DJ, boisson, coiffeur, esthéticienne. Oui tout est ok. Chacun d'entre eux a été relancé par mail afin de redéfinir les horaires, le lieux etc...
 
- la préparation du mariage religieux est également fini. Alors, là ca méritera un beau billet post mariage. Et même si nous préparions une surprise pour nos familles, et que malheureusement nous avons subi une jolie fuite familiale, nous gardons le sourire. Ce n'est pas si grave. Les livrets de messe et autre lecture et chants sont prêts.
 
- Les alliances sont toutes belles, gravés et joliment présentées !
 
- La (les) robe(s), le costume, les accessoires tout est prêt.
 
- On s'aime toujours aussi fort. Bah quoi, c'est bien de le préciser non ? Et ce, malgré les changements professionnels de monsieur, et mon stress des préparatifs. Nous avons essuyer qu'une grosse dispute liée au mariage.. Nous reste encore le weekend à passer sans nous disputer en raison des changements pro... Mais nous devrions surmonter cela haha !
 
Bref, tout est prêts.. Je peux enfin me reposer ?!
 
 
Quoi ? 15 jours avant tout est prêt ???
Non...
J'ai forcement oublié quelque chose.
J'oublie toujours plein de chose, alors là...
 
Impensable...
 
Me reste 15 jours pour découvrir ce que j'ai bien pu oublier !!!

mercredi 25 mai 2016

Aujourd'hui j'ai craqué...

C'est "mon" mercredi. J'étais donc à la maison avec Nono. La journée c'est plutôt bien passé et puis un pipi de plus dans la culotte m'a complètement fait péter un plomb...
J'ai crié, j'ai pleuré aussi... J'ai vraiment craqué.
 
J'en parlais déjà ici. Puis nous avions pensions avoir trouvé une solution, mais ce ne fut qu'éphémère. 
Après ça, on a absolument tout essayé. Même les trucs à ne pas faire qui ferai faire une crise cardiaque à toutes les mères qui prônent l'éducation bienveillante.
 
On a parlé. Elle s'en fiche. On a expliqué. Elle s'en fiche. On à grondé. Elle pleurs deux minutes puis... s'en fiche. On à puni, mais elle s'en fiche. Bref on a tout essayé.
 
On a tenté de faire comme si ca n'était pas important. Essayé de l'encourager. En lui disant qu'elle va y arriver toussa. Mais c'était de pire en pire. Et un moment on s'énerve de nouveau.
Alors après cette période on est entré dans un cercle vicieux du "si tu fais pipi dans la culotte, tu sera puni de ci ou de ca". Mais après deux jours sans efficacité, j'ai rediscuté avec Ludo. Et on s'est rendu compte que ca allait plus la stresser qu'autre chose. Donc on a arrêté et repartis sur une phase de s'est pas grave. Mais très vite on s'énerve à nouveau. C'est pas le principe de faire pipi dans la culotte qui énerve, c'est vraiment qu'elle en rigole.
On a aussi remis une couche. Mais elle s'en fiche et fait même pipi dans la couche.
 
Pourtant elle est "propre". Je veux dire, elle fait pipi au WC. Elle le demande depuis décembre quand même. Et au début, pendant 2 mois, on a eu zéro problème, zéro accident même, rien quedal, nada c'était PARFAIT !!
 
Et d'un coup, sans comprendre pourquoi, c'est devenu un combat.
 
Même la nuit, elle se réveil et nous appel pour aller faire pipi au WC. Et là si on a eux trois accidents depuis févier, deux était lié à de la fièvre, et une fois elle devait sûrement dormir profondément. Lorsque c'est comme ca, ca ne m'énerve pas. C'est pas grave, je lui dis. Ca arrive, c'est les "risque" si on veux.
 
Autant un accident ca peut arriver, mais là c'est plusieurs fois par jours. Parfois ca nous paraît être volontaire, parfois c'est juste qu'elle attend trop longtemps avant de filer au toilette.
 
Et puis elle est autonome par rapport à ca. Elle y va toute seule parfois sans même nous le dire, elle installe sont réducteur, s'essuie, tire la chasse sans notre aide. Et après ca elle est capable de faire 3 fois pipi dans la culotte.
 
J'ai vraiment essayé de comprendre. De lui demander pourquoi ? Elle me répond "parce que j'ai envie" en riant. J'essaie de lui expliquer qu'elle est grande et qu'on sait qu'elle sait faire, mais elle rigole et s'en fiche complètement. Je lui rappel qu'elle va bientôt à l'école, que c'est une grande, que la couche c'est nul, ca colle à la zouzoute, et que ca la gêne pour jouer. Vraiment : elle s'en fiche !!!

Ca lui arrive même de faire en punition. Par exemple si je lui dis non pour quelque chose et qu'elle est pas contente alors elle est capable de faire pipi 3 fois de suite dans la culotte alors qu'elle était 2 minutes avant au WC. Purée mais d'où elle arrive à faire des réserves de pipi comme ca ?!!
 
Je me sens complètement désemparé. Je ne sais plus quoi faire, ni quoi penser. Je me sens nul, vraiment nul d'avoir crié. J'ai l'impression de faire quelque chose de travers mais je ne sais absolument pas quoi. Je n'arrive pas à trouver d'autre alternative, une autre piste à essayer pour faire cesser ces pipi dans la culotte.
 
Si vous avez la moindre piste, le moindre conseil peu importe, n'hésitez pas !
 
PS : promis demain j'arrête de crier !

Problème d'Acné - Mais je ne suis plus une ado !

Après la naissance à Nono j'ai rencontré un sérieux problème. Un problème normalement destiné au ado. Ce problème s'est immiscé tout en douceur, presque furtivement. Bon faut dire que lorsque tu deviens maman toute ton attention est consacré au bébé. Je m'étais un peu oublié.
 
Et un matin en me regardant dans le miroir j'ai du fait ce constat assez gênant  : j'ai de l'acné flutains !!!! C'est quoi ce bordwel ?
 
C'est devenu un combat quotidien. J'ai essayé plusieurs lotions différentes. J'ai  même arrêté de manger du nutella (dsl de t'avoir accusé à tord mon cher ami nutella, je m'en veux encore aujourd'hui!!).
J'ai appliqué des crèmes et réaliser des gommages/ponçage  ! J'ai essayé de camouflé avec du fond de teint. Rien n'a fait. Ils étaient toujours là les Fumié ! Et je ne voyait qu'eux.
 
C'est vraiment devenu un complexe à la vue de tous. Tous mes autres complexe me paraissait d'un coup vachement moins relou ! Ce long combat aura duré un an et demi. Mais le plus inquiétant c'est que c'est trucs disgracieux prenait du terrain. De plus en plus virulent!
 
Haaaaaaaaa j'en ai marre !!!!

A présent, j'en vois le bout ! Et avec la venue du Mariage j'en suis plus que ravie. Mais j'aimerai partager ca avec vous. Ca pourrais peut-être aider d'autre femme qui se battent avec ce même problème. Je vais donc faire plusieurs billet pour vous raconter au fur et a mesure mes choix et démarche.s
 
Je dois admettre que j'aurai pu demander un rendez vous chez un dermatologue plus tôt que ça. Mais avant même que j'y pense, j'ai eu une discussion avec ma Belle-Soeur qui venait d'accoucher. On parle contraception et là... je fais enfin le lien !

http://www.choisir-sa-contraception.com/
Mon stérilet était un hormonal. Et l'un des effets indésirable est l'acné ! Je prend alors rendez-vous avec ma sage-femme qui me fait également mon suivi gynéco. On en discute, on fait le point sur les options qui se présente à moi. On élimine ce qui est hormonale et il ne me reste finalement pas grande possibilité. Soit je met un stérilet cuivre mais sans garantie du résultat, c'est à dire bonjour les ragnagna et pas forcement au revoir les boutons ! Soit je reviens à la pilule qui était efficace lors de mon adolescence.
 
La sage-femme m'avait donc laissé un mois pour prendre ma décision.

lundi 23 mai 2016

3 ans - Joyeux Anniversaire !

Voilà 3 ans que tu es concrètement entré dans nos vies..
Que tu rythmes nos vies..
Que tu as changé nos façons d'être..
Que tu as bouleversé nos principes..
Que tu as fait de nous des parents..
 
 
Voilà 3 ans que tu fais notre fierté..
Que tu repousses sans cesse nos limites..
Que tu nous pousse dans nos dernier retranchements..
Que tu nous fais rire aussi, beaucoup..
Que tu nous fait grandir avec toutes les responsabilités qu'être parents implique..
 
 
Voilà 3 ans que l'on te regarde sous toutes tes coutures tellement tu es belle..
Que l'on a peur pour toi presque à chaque instant..
Que l'on s'inquiète pour ton avenir même si l'on essayerai de te donner le meilleur départ possible..
Que l'on voit à quelle point tu as grandi déjà..
 
 
Voilà 3 ans que l'on te donne le meilleur de nous même..
Que l'on fait du mieux que l'on peut pour te rendre heureuse..
Que nous sommes heureux de t'avoir près de nous..
Que nos vies sont égayés par ta présence..
Que l'on respire ton odeur, véritable parfum à la valeur inestimable..
 

Voilà 3 ans.. déjà 3 ans.. que tu as grandis, que tu es belle, que tu es têtu..
 
Voilà 3 ans que l'on t'aime d'un amour inconditionnel..
 
Joyeux anniversaire Nono