jeudi 6 avril 2017

L'achat de notre Combi : Check !

Lorsque nous avons eu confirmation que la saxo était cherché par son nouveau propriétaire, Ludo a commencé à éplucher plus sérieusement les annonces de Combi. Ca faisait déjà un moment qu'il regardait ce qu'il y avait sur le marché mais de loin.
Des ses premières recherches, il avait découvert des entreprises spécialisées dans l'importation de combi brésilien.
 
En effet, les Combi européens se font rare et se vendent à des prix d'or. Il existe donc la possibilité de faire venir des Combi du Brésil, pays à avoir produit les derniers Combi. Des entreprises se spécialise donc dans l'importation de ses Combi brésiliens. Ce qui nous épargne les contraintes administratives qu'engendre l'importation. 
 
Ludo a contacté un importateur Français, et un Belge. 
Le contact Français, nous a simplement répondu que nous n'avions pas assez de budget.
On s'est donc tourné vers l'importateur Belge Kombi Brazil. Sur le coup, j'étais plus réticente et méfiante. Le fait qu'il soit en Belgique, le fait également d'acheter un véhicule sans le voir, bref j'étais pas très enthousiaste sur le principe.
Mais il nous envoie une liste longue comme le bras de Combi encore au Brésil ou déjà en Belgique. Ludo commence par regarder les annonces des Combi déjà en Belgique. Mais aucun n'attire l'attention de Ludo.

http://kombibrazil.com/options

Et puis le mercredi avant le départ de la Saxo, Ludo repère une annonce sur Le Bon Coin. Un Combi T1 européen est à vendre dans l'Ain. Soit à 3h30 de chez nous. On envisage donc d'aller le voir très rapidement. Et puis finalement, au vue de l'état sur les photos, du prix demandé, Ludo préférait revenir sur l'idée de l'importateur Belge.
 
Finalement le soir du départ de la Saxo, plutôt que de noyer notre chagrin dans l'alcool, on a préféré passer notre soirée à la recherche DU Combi ! 
Ludo avait fait une liste de plus de 15 Combi dans nos tarifs. Il me montre l'ensemble des photos, et nous éliminons pas mal de candidats. 
Plus que 6 annoncés en liste. C'est vraiment difficile de choisir. De définir les critères de sélection indispensable. 
 
Je fini par établir un tableau. État de la carrosserie, du soubassement, le type de feu, type de rétroviseur, si l'emplacement radio est coupée ou non, les "plus" et les "moins" de chacun. 
Ca nous permet de voir l'ensemble du potentiel de chacun. En éliminer encore. 

 
N'en reste plus que 2. Ludo demande des photos supplémentaires de chacun. Mais enfaite, seul un nous attire vraiment. 
 
Ludo soumet à son papa. Et son papa remarque sur l'une des photos du second un défaut au niveau des portes.
Notre choix se confirme donc.





Etant toujours un peu réticente, je fais une vérification sur l'existence de la société. Et le papa du Ludo me rassure également.
 
Allez on prend le risque.
 
On l'achète !
 
Ne reste plus qu'à attendre 5 ou 6 semaines avant de pouvoir aller le chercher en Belgique !
 

1 commentaire:

  1. Mais c'est génial ! Votre projet avance vite !
    Vous allez venir en Belgique ? Où ?

    Gros bisous

    Marie

    RépondreSupprimer