dimanche 4 juin 2017

Arrivée du combi en Alsace

Les yeux largement embrumés pour cause de couture pour l'un et mauvaise nuit passée sur le canapé pour l'autre. Nous avons retrouvé le papa de Ludo qui nous accompagne dans ce voyage en Belgique pour découvrir enfin notre petit vert. 
Nous n'aurons pas le temps de voir le soleil réchauffé notre belle Alsace avant que nous la quittions quelques heures, plateau vide. 
 
Définitivement 3h30 de sommeil c'est beaucoup trop peu.
 
À l'arrière de la voiture présidentielle, mon regard sillonne la France, puis la Belgique.
 
Après une petite pause café et une petite sieste pour se redonner des forces, nous étions arrivés à Anvers en Belgique !
 
Deux dames de la société Car Logistix nous accueille chaleureusement. La société Kombi Brasil étant implanté au Brésil, c'est la société Car Logistix qui s'occupe de la livraison. À l'arrière d'un magasin de meuble, eux aussi importés de pays exotiques, nous faisons les papiers et signons le BL de réception. Mais nous n'avons toujours pas vu ce petit vert tant attendu.

 
Une des dames nous accompagne à l'arrière du bâtiment, en passant, elle nous fait voir leurs grand show room, mais déjà j'aperçois au loin dans le hall une petit tache verte ! Je fais deux photos à l'arrache du show room "pour le blog" et file en vitesse rattraper Ludo qui se dirige déjà vers lui.. 

 
 


 
Il est là ! Il est bel et bien là ! 
 
Il est abîmé ! Il est bel et bien ... vraiment abîmé !
 
Il y a du boulot ! Il y a bel et bien beaucoup... beaucoup de boulot !
 
Mais il est là ! C'est l'essentiel, il est là !
 
 
 
On fait le tour, on ouvre toutes les portes, on touche à tout ce qui est possible.
 
Ludo s'installe au volant mais impossible de le démarrer. Kombi brazil ayant retiré la batterie et l'essence (la canne à sucre) pour le voyage.


 
 
 
C'est donc en le poussant qu'il a été chargé sur le plateau. Le voilà prêt pour rentrer avec nous ! 

 

Après une bonne trempe sur l'autoroute alsacienne, on est enfin arrivé à la maison pour la plus grande joie de Nono qui nous attendait de pied ferme avec Mamie !
 




2 commentaires: